Imprimer cette page

2009 15e Coupe du Bourgmestre

Classement final et résultats complets

Ronde 9

Les deux hyper-favoris n'ont pas failli : 8,5/9. Bravo à eux !

Derrière eux, le match pour la troisième place entre Jimmy et Nicolas s'est achevé par une belle nulle de combat. Un résultat qui, pour le classement général, ne les arrange pas vraiment, car ils ne dépassent pas Kastriot tombé sous les coups de Stéphane, et sont rejoints par Benoît, vainqueur une nouvelle fois heureux de Kushtrim, et José qui a eu raison de la résistance de Jean-Luc Demblon, auteur d'un très bon tournoi. Nicolas et José enlèvent aussi les deux premières places de la catégorie -1800.

André Kuciapa, qui avait démarré le tournoi en trombe avant de connaître un passage à vide s'est débarassé d'Antonio, tandis que Jean-Luc Manne a une nouvelle fois achevé sa partie en premier, avec la complicité de -bien entendu- Paul Collin.

Dans la deuxième moitié du classement, signalons la toute belle nulle du très prometteur Romain Monticelli contre Francis Gielen qui lui a tendu un piège pour sauver les meubles. Michaël Henry a rapidement concrétisé un pion de plus face à Marcel. Au dernier échiquier, sous le regard attendri du responsable de la jeunesse, Lisa Henry a gagné face à Nicolas Deward.

La catégorie des -1500 est enlevée par Jean-Marie Bussers, Michaël Henry et Paul Collin.

Ronde 8

Beaucoup de résultats logiques lors de cette pénultième ronde... Les favoris sur le papier l'ont très souvent emporté. Ni Nicolas ni Kushtrim ni Jean-Luc Demblon n'ont pu arrêter Stéphane, Cemil et Kastriot. Jimmy atomisa Jean-Luc Manne plus rapidement que certains ont mis à démarrer leur partie. José gagne contre André Kuciapa, qui ne termine malheureusement pas le tournoi comme il l'avait commencé. Benoît, qui a eu un momement une pièce de moins, s'en sort bien face à Pierre... Stéphane a soufflé le chaud et le froid avant de prendre la mesure de Robert, tandis que Paul n'a laissé aucune chance à Giuseppe. Antonio prend une option pour une belle place au général en battant Jean-Marie.

La semaine prochaine sera la dernière du tournoi ! Prenons déjà rendez-vous pour la semaine suivante où après la remise des prix se disputera le tournoi de blitz de clôture. En attendant, mardi, Kastriot essaiera d'empêcher Stéphane de terminer sur la première marche du podium, de même que Stéphane Joassin face à Cemil. Si Kastriot ne parvenait pas à battre Stéphane, la troisième place se jouera sur le troisième échiquier, entre Jimmy et Nicolas. Derrière, plusieurs duels intéressants pour les places d'honneur.

Ronde 7

Les leaders n'ont pas trébuché face aux deux principaux outsiders. La possibilité que Cemil et Stéphane perdent plus d'un point à eux deux sur le tournoi s'amenuise de ronde en ronde...

Dans le duel pour la troisième place, André Kuciapa a offert la possibilité à Nicolas d'attaquer en sacrifiant, proposition que votre serviteur ne décline jamais. Jean-Luc Demblon confirme face à un pâle Stéphane Joassin, peu fringant après un exploit en interclubs. Kushtrim continue son parcours presque sans faute... 6/7 désormais... en voilà un qui doit regretter d'avoir manqué une ronde !

Selon Maurice, Antonio a une nouvelle fois cru au Père Noël alors qu'il était bien mieux face à Jean-Luc Manne. Qui aurait pronostiqué un autre résultat que le partage du point entre Pierre Magis et José Lafosse ? Pas moi ! Benoît et Giuseppe se replacent avant le sprint final, tandis que Bruno Mahiels chute lourdement contre Robert Terfve. Encore un qui a du mal après les IC ! Troisième nulle pour Michaël Henry, déconcentré par les gesticulations et les commentaires de son voisin.

Romain Monticelli confirme tout le bien qu'on pense de lui face au dit voisin, et manque de peu un résultat qu'il aurait mérité.  André s'offre le scalp du DT, et Marina, visiblement en forme, se défait d'Olivier.

Au terme de la pénultième ronde, sauf surprise, Cemil et Stéphane devraient être mathématiquement confirmés aux deux premières places. Par contre, derrière, un regroupement devrait avoir lieu. La troisième marche du podium devrait être fort disputée !

Ronde 6

Deux désistements juste avant la ronde, dans le haut du classement : Bruno Mahiels et Benoît Valentiny retournent vers le milieu du classement alors qu'on aurait pu s'attendre à les voir jouer la tête.

Aux deux premiers, André et Nicolas n'ont pu réellement s'opposer à Stéphane et à Cemil. Kastriot arrive aux premiers rangs, après s'être fait peur face à Antonio qui a manqué de réalisme. Jimmy a assez rapidement battu son grand-père. Jean-Luc Demblon et Pierre  Magis sont convenus d'une nulle tardive, tandis que Kushtrim engrange un point face au difficile Marc Guelder. L'amaytois sera l'homme à surveiller dans les prochaines rondes : une seule défaite pour le moment face à... son frère ! Jean-Luc Manne et Stéphane Joassin obtiennent chacun une belle victoire face à Marcel et à Pierre Cason. Vincent remerciera une semaine durant Michaël pour le don de sa dame dans l'ouverture. Grégory confirme une nouvelle fois face à Francis. Signalons enfin la première victoire de Romain, face à Marina ! Belle mentalité et fort goût du jeu amèneront, j'en suis sûr, de rapides progrès.

La semaine prochaine, trois matches intéressants aux trois premières tables. Kastriot et Jimmy essaieront de contester à Cemil et à Stéphane leur suprématie, tandis qu'André et Nicolas se disputeront le droit de tenter une nouvelle fois de titiller les meilleurs.

Ronde 5

Lors de cette cinquième ronde, pour le plus grand malheur de la concentration de tous, Dominique était bye, Paul, Antonio et Jean-Luc ont eu fini rapidement... Je crois que seul un tambour aurait pu les amener à faire plus de bruit...

Revenons à l'aspect sportif du tournoi. On peut dire que la logique de l'Elo a souvent été respectée, ce qui est assez rare à ce stade-ci d'un tournoi. Stéphane et Cemil continuent leur bonhomme de chemin en tête du tournoi, le second cité en battant rapidement un des outsiders, Jimmy, relégué désormais à 3 points. Derrière eux, le sang a coulé dans deux matches très disputés. Nicolas sort vainqueur d'une partie endiablée contre Benoît, les spectateurs se demandaient quel drapeau allait tomber en premier ! André plaça une combinaison tactique qui força Stéphane à coucher son roi. Kastriot expédiait Jean-Luc en moins d'une heure, presque aussi rapidement qu'Antonio avec Marcel. Bruno travaillait Pierre (Cason) au corps pour le forcer à la résignation, ce que ne put réaliser Marc face à Pierre (Magis) malgré deux pions de plus ! Ah, ces fous de couleurs opposées... Giuseppe a continué contre Jean-Luc son opération gaspi entamée dimanche dernier en interclubs (toujours ces finales...). Une dernière surprise : victoire contre Serge de Grégory, qui prouve une fois de plus son retour en forme.

Au classement, avec 14/15, Cemil et Stéphane sont suivis par Nicolas et André qui les rencontreront donc à la prochaine ronde. Avec 12 points (un match de moins), Kastriot est en embuscade, et pourra tenter de se mettre en travers de la route des leaders s'il parvient à se débarasser de Benoît. Ce dernier est égalité, à 11 points, avec un groupe composé de José, Jimmy, Jean-Luc (Demblon) et Bruno.

Ronde 4

Match au sommet entre les deux Maîtres : nulle. Derrière, José et Nicolas s'accordent également sur une nulle après une ouverture qui ne présageait rien de bon. Jimmy poursuit sa remontée non sans se causer quelques frayeurs face à Jean-Luc Demblon. Pierre Magis ne peut retenir André Kuciapa, tandis que Stéphane Joassin prend la mesure de Marc Guelder. Giuseppe Brugali mate joliment Jean-Marie Bussers.

On commence à y voir un peu plus clair au niveau du classement général : Stéphane et Cemil ont déjà pris le large avec 11 points, poursuivis par José, Nicolas, André, Benoît (qui a déjà rencontré Stéphane) et Jimmy. Stéphane et Kastriot (qui a manqué une ronde) sont en embuscade à 9 points. Pas moins de 10 joueurs ont 8 points. Dans le bas du classement, Dominique Wagner (un forfait, 3 points), Nicolas Deward et Olivier Defourny ont 4 points, à égalité avec Paul Collin qui n'a joué que deux matches. On y verra un peu plus clair avec la prochaine ronde : Stéphane et Cemil rencontrent respectivement José et Jimmy, et, à la table 3, un duel oppose les deux présidents ! Plusieurs autres duels intéressants dans cette ronde, entre joueurs dont l'Elo est proche.

Ronde 3

L'annonce du décès de Louis Vaes endeuille le tournoi. Toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches.

Kevin Noiroux, ayant appris qu'il manquera au moins trois rondes, abandonne le tournoi.

Stéphane Hautot se fait une frayeur en arrivant quelques minutes avant l'heure fatidique qui lui aurait valu un forfait. Cela ne l'empêche pas de battre Benoit Valentiny. José Lafosse obtient une nulle face à Jean-Luc Manne. Stéphane Joassin manque un gain contre Nicolas Brugali, avant de craquer complétement en finale... Nicolas ne trouve cependant pas le gain malgré une pièce de plus. Jimmy se débarasse de son oncle dans une position assez emmêlée. Michaël Henry s'illustre par une nouvelle nulle face à Jean-Marc Wintgens. Dominique Wagner laisse en plan Romain Monticelli, qui aurait aimé prendre ses premiers points d'une autre manière.

Ronde 2

Les frères Memeti sont absents, ce qui permet aux favoris de prendre le large. Bruno Mahiels rejoint le tournoi et accroche Kevin Noiroux : nulle. Michael Henry décroche une nulle contre Francis Gielen dans une partie extrêmement fermée. Pierre Cason intervertit deux coups et manque un gain contre Benoît Valentiny avant de coucher son roi.

Ronde 1

L'Elo a été respecté sur quinze échiquier. Seul Jimmy Lafosse a été surpris par Jean-Marie Bussers.

Préambule

Cette quinzième édition de la coupe du Bourgmestre débute sous les meilleurs auspices, avec une participation certe moyenne (36 participants), mais de qualité. Avec Stéphane Hautot et Cemil Gulbas, les favoris sont connus. En outsider, Kastriot Memeti, Kevin Noiroux (qui manquera cependant la première ronde) et Jimmy Lafosse. Il faudra aussi compter sur certains joueurs routiniers à plus de 1800 capables de surprendre les meilleurs. Signalons également la présence du nouveau président du CRELEL, Benoît Valentiny. Forte participation amaytoise également. Trois nouveaux inscrits : Lisa Henry (la fille de Michaël), Nicolas Deward et Romain Monticelli participent à leur premier tournoi.

L'affiche du tournoi (pdf).


Previous page: 2009 Centre Culturel
Page suivante : Rapide de la Ligue de Liège